Violence sexuel

Publié par
|

Le phénomène de violence sexuel sur mineur est très fréquent dans le monde. Mais aujourd’hui ces le cas du Sénégal qui nous intéresse car c’est un sujet don personne n’ose parler il est considéré comme tabou de ce fait pour parler ceux phénomène j’ais besoin d’une personne qui là déjà vécu ce drame. Elle s’appel M.F. âgée de 22ans résident à Dakar/Keur Massar marié depuis 2ans et un bébé de 12mois elle a vécus son enfance à Guediawaye ces dans ce quartier qu’elle a été victime de viol par un de ses voisin du quartier voici l’histoire de M.F. J’avais 17ans lorsque on ma violé c’étais un jour de mercredi ce jour là j’ai terminé la classe très tôt je suis rentrée a la maison pour me reposer une fois chez moi j’entre dans ma chambre après 30mn j’ais entendus quelqu’un frapper à la porte je me suis précipité pour ouvrir en pensent que s’été mes parent j’ouvre et je tombe sur mon bourreau il ma demander de lui donné un peu d’eau car il y avait la pénérie d’eau en allant à la cuisine pour donné de l’eau a cet imbécile qui mesure a peut prés 1,90m âgé de la trentaine corpulent comme c’est un voisin du quartier il demande ou sont mes parent j’ai répondus ils sont au travail peut de temps il me trouve dans la cuisine et commence dire des choses indécent j’ai essayé de le mettre a sa place mais c’été trop tard il me saisi par les bras et me plaque au sol et voila que M.F ne plus tenir ces larme je me suis arrêter pour qu’elle se remette les idées en place ;lorsqu’il ma plaqué en m’empêchant d’hurler au secourt et commence son travail après avoir satisfait son libido ce bête m’abandonne sur place mes mains ligoté halbis déchiré il replis son sceau d’eau et part tout tranquillement chez lui, les minutes qui suivent ma mère rentre du travail et me trouve dans un sal état et elle commence a hurler de gauche a droite au secourt les voisin arrive de partout pensant que c’est un décès et comme le dise le vieux dicton l’assassin revient toujours sur les lieu du crime il ses même chargé d’aller cherché une taxi pour que ma mère m’amène a l’hôpital une fois dedans j’ai subit un certain nombre d’examen et ses alors que ma maman a sus qu’on ma violé de peur je n’ais rien dit trois mois plus tard je suis allé a l’école lorsque on a fait la leçon sur la sexualité avec le prof d’économie familial je me suis approché de lui il ma demandé pourquoi j’étais absent pendant tout ce temps je lui est dit rien il a insisté et a fait sortir les élèves pour que je me confesse a lui a la descente on se rend a la maison il discute longtemps avec eux, mes parent on décider comme c’est un voisin qui a commis se crime ils préfèrent utiliser la médiation plutôt que de l’envoyer en prison pour des question de ** en m’oubliant ses comme sa que cet imbécile ses tiré d’affaire.

Commenter

A propos de Sunukaddu

Avec les formations « Sunukaddu* », les jeunes du Mali, du Sénégal et de Guinée apprennent à utiliser les médias traditionnels et numériques pour sensibiliser et mobiliser les citoyens et leurs élus sur les thématiques liées à la santé de la reproduction. La plateforme Web Sunukaddu vient compléter ces formations… En savoir plus… Conditions d’utilisation et protection des données

Le RAES

Nous utilisons les médias, le Web et la téléphonie mobile pour faciliter des échanges qui renforcent la santé, l’éducation et la citoyenneté en Afrique. En savoir plus…
Nous suivre: Twitter | Facebook
logo-fondation-orange_fr logo mairie de paris

logo raes
Copyright © 2005 – 2014 RAES FRANCE. Tous droits réservés.