N’ZEREKORE : Les agents des forces de défense et de sécurité au cœur de la sensibilisation sur la prévention du VIH/SIDA et du virus Ebola.

Publié par
|

Le Centre d’Ecoute, de Conseil et d’Orientation des Jeunes (CECOJE) de N’Nzérékoré a organisé ce mercredi 13 août 2014, une journée de sensibilisation portant sur les méthodes de prévention et de transmissions du VIH/SIDA de la mère à l’enfant et la fièvre hémorragique à virus Ebola.

C’est les locaux de la gendarmerie mobile numéro 10 qui ont servis de cadre à cette campagne de sensibilisation qui a mobilisé les responsables et agents de la dite gendarmerie ainsi que les autorités sanitaires et partenaires.

Dans son discours, le commandant de l’escadron de la gendarmerie mobile a au nom de son unité remercié les organisateurs et partenaires pour le choix porté sur son escadron ainsi que l’importance du sujet de sensibilisation. Sâa Joseph Dembadouno a en outre invité les jeunes agents à s’approprier des connaissances reçues au cours de cette journée de campagne.

De son côté, le chef CECOJE est revenu sur l’objectif de cette campagne avant de déclarer que « le VIH /SIDA est devenu de nos jours un problème de santé publique mais aussi un phénomène qui entrave l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement ».

Sekouba Traoré a également indiqué que les jeunes et les agents de sécurité sont généralement les plus touchés par cette endémie.

Pour sa part, Dr Addoul Gadiri Fadiga, représentant de l’UNICEF a dans son discours réitéré l’engagement de son institution a accompagné tout projet allant dans le sens de la sensibilisation des couches vulnérables sur les dangers liés à certaines maladies comme le Sida et le virus Ebola qui sévit actuellement dans le pays et notamment en région forestière. Il a aussi invité les agents des services de défense et de sécurité et les jeunes à un changement de comportement sanitaire.

En procédant à l’ouverture de cette campagne de sensibilisation, Dr Enock Haba a au nom du directeur préfectoral de la santé de Nzérékoré rappelé aux agents de sécurités les risques et les modes de transmission du VIH/SIDA avant de les interpeller à être les portes paroles auprès de leurs collègues partout où ils se trouvent. Il a fin remercié les organisateurs tout en les encourageant à multiplier de telles campagnes à l’endroit d’autres corps de métier.

Il faut rappeler que cette campagne de sensibilisation sur les modes de prévention et de transmission du VIH/SIDA et du virus Ebola a prit fin par la remise de kits de lavage des mains, un carton de sur eau et 54 cartons de préservatifs.

Comments

  1. Anonyme

    5 septembre 2014

    qu’ est -ce qu’ il y a c’ est sa que vous appelez enquéter en tout cas chapeau à vous mes félicitations avec sa vous voulez des résultats favorables sa ne se passe pa comme sa .

  2. Adiolercx

    13 octobre 2015

    Re9ponce a: AudOui mais se n’est pas toujours du a un raroppt non prote9ger, par exemple en pre9servatif qui craque C’est vrai que beaucoup de gens connaise les moyen de protection mais se ne protege pas, cepandant il ne faut pas mettre tout le monde dans le meame lot Il y a des gens qui n’ont rien demander par exemples qui sont ne9e avec par transition de la mere, ou encore une chose que je ne savais pas c’e9tait que l’on pouvais l’avoir en prenant des bain fre9quemment avec une personne qui a acquis le vih, c’est se que je fessait tout le temps, donc je ne sais pas si je l’es, mais j’ai tellement de chance que . sa ne m’e9tonnerais pas tempi la vie continue je devrai bien mourir de quelque chose un jour enfin je pense que si le l’ai, le jour ou sa commence a vraiment s’agraver que je sais que je vais mourir, je fini ma vie en fessant se que j’aime! Rouler a fond en moto! (Ne vous inquie9ter pas je feras sa sur une piste prive9e x) je me jetterais par terre, beaucoup de gens von dire il est con, mais le jour ou tu sais que tu va mourir tu veux en profiter une dernie8re fois et souffrir le moin

Commenter

A propos de Sunukaddu

Avec les formations « Sunukaddu* », les jeunes du Mali, du Sénégal et de Guinée apprennent à utiliser les médias traditionnels et numériques pour sensibiliser et mobiliser les citoyens et leurs élus sur les thématiques liées à la santé de la reproduction. La plateforme Web Sunukaddu vient compléter ces formations… En savoir plus… Conditions d’utilisation et protection des données

Le RAES

Nous utilisons les médias, le Web et la téléphonie mobile pour faciliter des échanges qui renforcent la santé, l’éducation et la citoyenneté en Afrique. En savoir plus…
Nous suivre: Twitter | Facebook
logo-fondation-orange_fr logo mairie de paris

logo raes
Copyright © 2005 – 2014 RAES FRANCE. Tous droits réservés.