jeune fille

Publié par
|
L’enfer de ma séparation est encor palpable au son de ma voix. Il n’arrive toujours pas à me remettre de ma séparation avec ma louloute … celle à qui je ma voué Corps est âmes. Lorsqu’elle ma demander le divorce, je n’ai pu s’y résigner et failli commettre l’irréparable… J’s8 jeune, est J’ai 20ans. Alors que je fessais ma formation, est je suis tombe amoureux d’une fille avec qui je suis sortir pendants 365 jours avant notre fiancée avant le mariage, elle ma quitté, nous étions toute les deux du même quartier. Avec ma louloute, nous étions inséparables, comme les doits d’une main, toujours fourrés ensembles .partout ou j’étais, on la voyait à mes cotés. Mes amies me taquinaient même en me disant que c’est elle, qui allaient m’enterre après ma mort. Nous nous aimions vraiment. Elle est issue d’une famille riche très riche même est la mienne étais pauvres…Un jour, elle à pris toute ses clique est ses claque pour coucher avec mon propre frères de même pères et mère, et je dormais plus, je ne mangeais plus. Ma vie n’avait plus de chance, je ne comprenais pas pourquoi ma louloute m’avait trompé avec mon frères comme ca, du jour au lendemain. Je ne pourrais pas me faire à l’idée qu’elle voulait me trompé. J’ai souffert le martyr, je préférais même mettre fin à mes jour, j’ai failli passer à l’acte. J’étais sur le point d’avaler des médicaments lorsque ma sœur est brusquement entre dans ma chambre elle à crié, mon sang n’a fait qu’un tour, et je me suis dit qu’aucune femme sur terre ne vaille la peine que me suicide. J’ai accordé la séparation à ma louloute et j’ai continué à vivre dans la douleur. Aujourd’hui, je me suis remets petit à petit à ma douleur. i am the golden boys

Comments

  1. PIERO

    10 mai 2015

    Cette histoire est triste mais elle vaut bien quelques commentaires. l’infidélité des jeunes filles est récurrent et dure depuis l’antiquité. seulement elle était codifié et gérée dans nos traditions et dans nos villages. aujourd’hui avec la civilisation les jeunes filles ne sont plus préparés à la vie adulte. lorsqu’elle passe l’adolescence, elle n’ont que les media occidentaux et même les locaux qui les offrent un modèle de gestion de leur pulsion qui se résume en un mot « liberté » ou en trois « briser les tabous’. Du coup nous nous retrouvons dans un libertinage extravagant et sauvage et dans un monde ou braver l’interdit est valorisé avec pour corolaire le développement de l’homosexualité et toutes les perversions qui gangrène notre société. cela dit c’est douloureux oui, tu n’y étais pas préparé mais surtout parce que tu n’a pas eu une oreille avertie pour t’écouter et te faire comprendre ce qui s’est passé. Mais je sais que même jusqu’alors tu n’est pas guérit de ce traumatisme (éhhh oui c’est très très grand traumatisme) et une grande blessure qui guérira difficilement est encore présente dans ton cœur. je te conseillerais de rencontrer un psy, pour faire un travail avec lui cela t’aidera beaucoup crois moi.

    PIERO (Psycho-clinicien)

Commenter

A propos de Sunukaddu

Avec les formations « Sunukaddu* », les jeunes du Mali, du Sénégal et de Guinée apprennent à utiliser les médias traditionnels et numériques pour sensibiliser et mobiliser les citoyens et leurs élus sur les thématiques liées à la santé de la reproduction. La plateforme Web Sunukaddu vient compléter ces formations… En savoir plus… Conditions d’utilisation et protection des données

Le RAES

Nous utilisons les médias, le Web et la téléphonie mobile pour faciliter des échanges qui renforcent la santé, l’éducation et la citoyenneté en Afrique. En savoir plus…
Nous suivre: Twitter | Facebook
logo-fondation-orange_fr logo mairie de paris

logo raes
Copyright © 2005 – 2014 RAES FRANCE. Tous droits réservés.