Les mutilations génitales féminines (MGF)

Module Santé de la Reproduction
Imprimer ou télécharger

La mutilation génitale féminine (MGF) désigne l’ablation d’une partie ou de la totalité des organes génitaux extérieurs de la femme.
Beaucoup de pays et de communautés l’interdisent. Au Sénégal, la MGF est illégale et est donc pratiquée clandestinement.

La MGF est une forme de violence faite aux filles et aux femmes. Elle viole notamment les droits humains suivants : le droit à la vie ; le droit à l’intégrité physique; le droit à la meilleure santé possible; le droit à ne pas subir de traitements cruels, inhumains ou dégradants, y compris la violence physique ou mentale, les blessures ou les abus.

les-mutilations-genitales-feminines

Elle se pratique sur les filles à différents âges, le plus souvent très jeunes. Il peut s’agir de :

  • l’ablation partielle ou totale du clitoris;
  • l’ablation totale ou partielle du clitoris et des petites lèvres de la vulve ;
  • la suture des deux côtés de la vulve, ne laissant qu’une petite ouverture pour permettre l’écoulement de l’urine et du flux menstruel (infibulation); et
  • d’autres pratiques nuisibles, telles que le perçage, l’étirement ou la brûlure du clitoris et des lèvres, le raclage ou l’ablation de tissu vaginal, ou l’introduction de matières corrosives dans le vagin pour le faire saigner ou le resserrer.

La MGF peut avoir des conséquences dramatiques sur la santé physique, sexuelle et mentale. Elle peut entrainer  infection ou hémorragie (potentiellement mortelles), douleur et choc, difficulté d’uriner et blessure des tissus, elle a aussi un impact négatif sur le plaisir sexuel.

À long terme, la MGF peut causer des difficultés menstruelles, de fécondité, d’accouchement, d’excrétion urinaire et fécale et de santé mentale, y compris la peur et la dépression.

A propos de Sunukaddu

Avec les formations « Sunukaddu* », les jeunes du Mali, du Sénégal et de Guinée apprennent à utiliser les médias traditionnels et numériques pour sensibiliser et mobiliser les citoyens et leurs élus sur les thématiques liées à la santé de la reproduction. La plateforme Web Sunukaddu vient compléter ces formations… En savoir plus… Conditions d’utilisation et protection des données

Le RAES

Nous utilisons les médias, le Web et la téléphonie mobile pour faciliter des échanges qui renforcent la santé, l’éducation et la citoyenneté en Afrique. En savoir plus…
Nous suivre: Twitter | Facebook
logo-fondation-orange_fr logo mairie de paris

logo raes
Copyright © 2005 – 2014 RAES FRANCE. Tous droits réservés.