Ce Talibé qui m’a seduis

Publié par
|
C'était un jeudi vers 15 heures à l'heure où le prof d'anglais était parti en chine pour la commande de nos uniformes d'école. Ainsi chaque jeudi, on se mettait devant l'école pour discuter, rigoler, prendre des photos, etc C'est au cours même d'un de nos séances de shooting que j'ai fais une rencontre intéressante... Un Talibé est passé devant moi, il devait avoir entre les 7 et 8 ans. Il a tout de suite attiré mon attention: il était de teint marron et c'était un Peulh aussi. Je l'ai appelé et je lui ai demandé de poser avec moi et il a décliné mon offre (ce qui était normale) car il ne me connaissait pas et étant le plus souvent rejeté par les gens. Je lui ai parlé dans sa langue et lui ai demandé s'il voulait être "mon mari" (histoire de le mettre à l'aise avec moi). Il a sourit et ce sourire là ne sera pas facile à oublier; c'était comme si un vent glacé avait traversé mon corps et pénétré dans en moi. J'ai un peu frissonné et je sais pas le pourquoi. C'était émouvant! Deux jours après j'ai voulu changer ma photo de couverture sur Facebook, j'avais déjà porté mon choix. Je ne sais pas par quel magie ou force cela est arrivé mais j'ai sélectionné ma photo avec le Talibé. J'ai eu pour cette photo plus de 650 mentions j'aime et près de 245 commentaires! Le plus souvent c'était des commentaires positifs. Par contre d'autres pensent que c'est fait pour tromper les gens ou pour jouer la sainte. Et c'est tout faux! Car ils ne savent pas que poser avec un Talibè n'a rien de spécial car c'est comme poser avec son petit frère. Il n'y a pas de différence. Ils sont comme nous tous faites de chair et d'os. Ils ressentent des émotions comme tout le monde. Donc il est tout à fait normal de poser avec lui. Je pense que cette rencontre est une motivation pour moi. Car depuis toute petite j'ai rêvé d'une chose: construire une maison d'accueil,une très grande maison que je nommerais "green house" , qui accueillera les sans abris, les Talibés... Aux gens qui ignorent les Talibes, je vous conseille de revoir votre comportement vis-à-vis de ces derniers , ils ne doivent pas être rejeté, ils ont besoin d'amour, de protection, de confort car ils n'ont pas choisi leurs situations: dormir dans la rue avec le froid, le danger... Sans avoir de quoi se couvrir (sinon que des cartons ramassés )... Depuis lors, je cherche Ousmane des yeux (c'etait le nom de mon Talibé) mais je l'ai plus revu. Donc je considère que chaque Talibé que j'aurais eu a rencontrer serai mon Ousmane. Car ils sont dans la même situation, dans les mêmes difficultés... Soyons conscients de cela!!

Comments

  1. Anonyme

    3 juillet 2015

    Yalla molay faye sa kholl dado

Commenter

A propos de Sunukaddu

Avec les formations « Sunukaddu* », les jeunes du Mali, du Sénégal et de Guinée apprennent à utiliser les médias traditionnels et numériques pour sensibiliser et mobiliser les citoyens et leurs élus sur les thématiques liées à la santé de la reproduction. La plateforme Web Sunukaddu vient compléter ces formations… En savoir plus… Conditions d’utilisation et protection des données

Le RAES

Nous utilisons les médias, le Web et la téléphonie mobile pour faciliter des échanges qui renforcent la santé, l’éducation et la citoyenneté en Afrique. En savoir plus…
Nous suivre: Twitter | Facebook
logo-fondation-orange_fr logo mairie de paris

logo raes
Copyright © 2005 – 2014 RAES FRANCE. Tous droits réservés.